Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - Lycéens au Cinéma – 1er trimestre

24 novembre 2016

Lycéens au Cinéma – 1er trimestre

Le premier trimestre des « Lycéens au cinéma » a été consacré à un programme de courts métrages sur le thème « Changer le monde ».

France / Suède / Brésil, 1950-2014, 1h14, VF et VOSTF

cotrim1Le cinéma peut-il changer le monde ? Arme politique et/ou rêverie poétique, le cinéma a la capacité de se faire porte-voix, d’alerter, d’interpeller le citoyen qui sommeille en chaque spectateur, de l’inviter à observer le monde d’un autre œil.

 

Au programme :

Afrique 50, de René Vautier, France, 1950, 19′, documentaire.

L’ile aux fleurs de Jorge Furtado, Brésil, 1989, 13′, documentaire.

Musique pour un appartement et six batteurs d’Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson, Suède, 2001, 9′.

Guy Moquet de Denis Herenger, France, 2014, 29′.

Copier-cloner de Louis Rigaud, France, 2009, 4′.

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire national qui s’adresse aux élèves des lycées d’enseignement général et professionnel.

Le dispositif a été initié par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Ministère de la culture et de la communication, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale. En Bretagne, la Région, en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne (DRAC), a souhaité développer le dispositif sur le territoire. Ainsi, « Lycéens et apprentis » au cinéma existe depuis onze ans en Bretagne et est financé par la Région et la DRAC Bretagne en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Rennes la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) et les salles de cinéma de la région pour nous le cinéma de Dinard.

Les objectifs de Lycéens et apprentis au cinéma, portés par les enseignants et leurs salles de cinéma partenaires, pour nous le cinéma de Dinard, sont de faire évoluer le regard porté par les lycéens et les apprentis sur des cinématographies méconnues d’eux, de développer chez eux une approche critique de l’image animée et de leur donner la capacité de cerner les enjeux d’un film. Le développement d’une culture cinématographique diversifiée, la mise en perspective du film dans un contexte historique et esthétique, l’approche de l’analyse filmique peuvent être abordés dans le cadre de l’enseignement de l’Histoire des Arts.

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.


Version 2.1