Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - Le 6 décembre 1916, les Allemands entrent dans Bucarest

11 décembre 2014

Le 6 décembre 1916, les Allemands entrent dans Bucarest

La Roumanie entre tardivement dans la Première Guerre mondiale. Le roi, issu d’une dynastie allemande se met sous la protection de l’Allemagne par un accord secret révélé lors des débuts de la guerre en août 1914. Cependant, le conseil de la couronne préfère opter pour la neutralité. A la mort du roi en octobre 1914, son neveu lui succède. Ce dernier est davantage en faveur d’une entrée en guerre aux côtés des forces de l’Entente. La Roumanie reste pourtant neutre pendant deux ans. Ce n’est que le 27 août 1916 que le conseil de la couronne décrète la mobilisation générale et déclare la guerre à l’Allemagne et à l’Autriche-Hongrie.

Après la prise de Constantsa par les Germano-Bulgares, le grand quartier général russe décide d’envoyer des renforts aux Roumains. Au sud du Danube, le front se stabilise autour du 8 novembre. Un autre front s’est ouvert à Sibiu. Après avoir forcé les Roumains à quitter la ville, les Allemands les poursuivent jusqu’aux Carpates. Les plans allemands pour foncer sur Bucarest sont contrariés par une offensive de leurs alliés autrichiens. Ils doivent donc emprunter une route plus compliquée sur des terrains escarpés. Les Roumains résistent autant qu’ils le peuvent mais la faiblesse de leur armement joue en leur défaveur. Après avoir fait leur jonction, les deux armées allemandes passent à l’offensive sur 150 km de front entre les Carpates et la plaine du Danube. Le 3 décembre, le front roumain est rompu. Les troupes allemandes entrent dans la capitale roumaine après une suspension d’armes de trois jours.

Après la chute de Bucarest, l’armée roumaine opère une retraite sur le Sereth, près de la frontière ukrainienne. En se retirant, les roumains détruisent leurs installations pétrolières. Dans des conditions exécrables, le repli se poursuit tout le mois de décembre à travers la plaine moldave. L’état roumain se reconstitue en Moldavie, avec pour capitale Lasi. Malgré l’insistance de leurs alliés russes, le roi Ferdinand Ier refuse l’évacuation de son armée en Russie.

 

 

 

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.

A propos de l'auteur :


Version 2.1