Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - Intervention de l’Empire Ottoman

7 novembre 2014

Intervention de l’Empire Ottoman

Lorsque la guerre éclate, les troupes ottomanes sont disséminées à travers l’Empire. Par prudence, la Turquie ne participe pas immédiatement à la guerre. L’Empire Ottoman est officieusement engagé au côté de l’Allemagne tout en entretenant des relations commerciales avec l’Entente.

Au début du conflit, les moyens de la Turquie sont renforcés par l’achat de croiseurs allemands et les travaux de fortification dans les détroits sont supervisés par des ingénieurs militaires allemands. L’engagement des Ottomans en faveur des puissances centrales ne fait plus aucun doute.

L’Empire Ottoman est stratégiquement un enjeu important. Sa participation au conflit menace les routes commerciales entre la Russie et ses Alliés. De plus, les Turcs peuvent lancer des offensives en direction de l’Egypte, protectorat britannique, ainsi que vers les Indes Britanniques.

Fin octobre, deux croiseurs turcs partent bombarder les installations portuaires d’Odessa, Sébastopol et Novorossisk, déclenchant une guerre entre la Russie et la Turquie. Cette déclaration de guerre s’accompagne d’une proclamation du calife annonçant la guerre sainte contre les puissances de l’Entente le 16 novembre. La Triplice a entretenu la motivation religieuse, beaucoup de pays arabes aspirant à se libérer des colons et à faire triompher l’islam. L’Empire Ottoman, où le sultan a l’autorité de calife, leur apparait comme le porte drapeau idéal pour mener la guerre sainte.

 

Photo by KLMircea

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.

A propos de l'auteur :


Version 2.1