Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - A chaque œuvre, son histoire

17 novembre 2015

A chaque œuvre, son histoire

1280px-El_Tres_de_Mayo,_by_Francisco_de_Goya,_from_Prado_thin_black_margin

Mon regard s’est arrêté sur  » Tres de Mayo » un tableau qui m’était jusque là inconnu . Le spectacle se tient dans les première heures du matin, on peut apercevoir un groupe désorganisé de captifs tenus pratiquement à bout portant par les fusils d’un peloton d’exécution. Bourreaux et victimes se font face. Une lumière très claire accentue le décor dramatique de la scène. La zone la mieux éclairée est celle des victimes : un personnage religieux prie à le droite de ce groupe et au centre se trouvent les figures d’autres condamnés se tenant en ligne en attente de l’exécution future. Le personnage central de cette toile est l’homme à genoux entre les corps de ceux déjà exécutés, le bras ouvert et brillamment éclairé.
Ce tableau est extrêmement émouvant car tous ces hommes sont exécutés froidement comme des animaux. J’admire cet homme fortement éclairé qui fait face à ses bourreaux et à la mort .

 

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.

A propos de l'auteur :
Alexandre, 2nde Pro 4


Version 2.1