Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - Bataille de Cambrai

3 décembre 2014

Bataille de Cambrai

La bataille d’Ypres s’achève le 6 novembre 1917 sans qu’aucune des deux armées ne remporte une victoire stratégique décisive. Douglas Haig, commandant du corps expéditionnaire britannique en France depuis 1915 décide de lancer une opération dans la région de Cambrai où sont concentrées les troupes allemandes. La II armée allemande est commandée par le général Von der Marwitz. Les Britanniques comptent d’une part sur l’effet de surprise et d’autre part sur les chars pour obtenir la rupture des lignes allemandes. Il s’agit de la première utilisation massive de tanks dans la guerre. La région de Cambrai est choisie car son sol est relativement plat et peu boueux, donc adapté aux chars.

Le 20 novembre, à 6H20, les chars se mettent en mouvement, et malgré un réseau très dense de barbelés, enfoncent les positions allemandes. A la nuit, une percée de 6 kilomètres sur 12 est opérée. Le lendemain, l’ennemi contre-attaque et les équipages de char, épuisés, doivent stopper leur avancée. Dans la nuit du 21 au 22 novembre, trois divisions allemandes viennent en renfort. Une bataille d’usure s’engage. Le 30 novembre, Von der Marwitz lance une contre offensive. Des sections d’assaut, spécialement préparées aux missions d’infiltration, parviennent à cibler les points faibles dans les lignes britanniques. Cette contre offensive allemande, qui s’achève le 8 décembre, replace pratiquement les deux armées à leur position initiale.

Malgré ce résultat, l’offensive britannique permet de montrer la vulnérabilité des tranchées face aux chars d’assaut. 90000 hommes perdent la vie durant la bataille de Cambrai. 11000 allemands et 9000 britanniques sont faits prisonniers. Le jour du lancement de la contre offensive allemande, la division « rainbow », composée de soldats originaires de tous les états américains, débarque en France.

 

Photo : http://www.europeana1914-1918.eu

Public Domain marked

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.

A propos de l'auteur :


Version 2.1