Lycée Hôtelier de Dinard - Formations Cuisine, Hôtellerie, Barman, Sommellerie, CAP, BAC, BTS - Attention à la chenille

12 mai 2015

Attention à la chenille

De curieux anneaux sont apparus sur les pins du parc du lycée. Nous avons demandé à M. Pierrick Macé, responsable des espaces verts du lycée hôtelier de nous éclairer sur le sujet :

Pouvez-vous nous expliquer à quoi servent ces anneaux ?

Il s’agit d’éco-pièges destinés à la chenille processionnaire du pin.

En quoi cette chenille est-elle dangereuse ?

Les animaux domestiques (chiens, chats) sont les premières victimes de cette contamination. Les conséquences sur l’homme sont généralement moins graves. La plupart du temps, une exposition aux soies urticantes de la chenille se traduit par une simple démangeaison accompagnée de boutons qui disparaissent au bout de deux ou trois jours. Parfois, la réaction va jusqu’à l’œdème. Dans certains cas très rares, au maximum 2 à 3 % de la population, cette exposition peut conduire à un choc anaphylactique, une réaction allergique exacerbée nécessitant une hospitalisation !

Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de ces pièges ?

Quand la chenille descend de l’arbre pour s’enterrer et se transformer en chrysalide elle doit descendre le long du tronc. En posant un collier percé d’un seul trou on l’oblige à passer par un tube de descente. Elles se retrouvent ainsi piégées dans un sac collecteur.

Il n’y donc pas d’utilisation de produits chimiques ?

Non c’est un procédé naturel dont l’efficacité théorique est excellente proche de 90%.. Si cela ne suffisait pas il existe d’autres méthodes de lutte comme l’utilisation de phéromone dans un piège à entonnoir pour les adultes papillons.

On pourrait conclure en disant que ces processions sont tout de même constituées de paroissiens peu catholiques …

Propos recueillis par  Nicolas Guivarc’h

Photo by didier.bier

Articles similaires

Les commentaires sont fermés.


Version 2.1